Grey's Anatomy RPG

Comment rentrerez vous au Seattle Grace Hopital; en tant que médecins, ou patients ?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 If only this moment would never end ... [Pv Lexie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lidwine Levingston
Infirmière
avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 22/01/2011

Feuille de personnage
Travail : Infirmière
Points Bonus: 59

MessageSujet: If only this moment would never end ... [Pv Lexie]   Sam 22 Jan - 17:26

If only this moment would never end ...


    L'avion venait d’atterrir, Lidwine enfila sa veste et mis son sac à main sur son épaule. Le visage sans expression, on aurais pus la croire triste, elle l'était peut être. C'était un mélange de joie et de tristesse; elle quittait son village natal pour la première fois, elle arrivait à Seattle avec ses affaires, pour s'installer et vivre dans cette ville. Elle jeta un dernier coup d'oeil à la fenêtre, elle y voyait des petits hommes habillés de jaunes ou de orange fluo faire des signes et des gestes. Elle se leva enfin et marcha tout le long du grand couloir de l'avion, pour enfin arriver en haut des marches, elle s'arrêta. Lidwine regarda le ciel et ferma les yeux, elle inspira profondément une bouffée d'air, puis elle descendit doucement les marches une part une. La valise roulait derrière Lidwine dans l'aéroport. Les portes coulissantes s'ouvrirent à la vue de la jeune blonde, celle-ci marcha jusqu'à un taxi qui était arrêter. Le chauffeur fumait sa cigarette. Lidwine ne supporter pas ça, elle aurait bien pris le bâtonnet blanc et orange pour le jeter par terre en accompagnant se fait d'une phrase provocative, mais Lidwine se contenta de lui demander si il pouvait la conduire au port. Le chauffeur robuste avez hocher la tête en relâchant la fumer qui venait surement de lui détruire un bout de son poumon. Lidwine, assise à l'arrière de la voiture, regardait défiler la ville. Quelques minutes avez suffit pour accompagner l'infirmière à destination. Elle tendit sa main rempli de deux billets et quelques pièces au chauffeur, et descendit de la belle voiture. La porte claqua et Lidwine marcha jusqu'à un banc libre, en face de la mer. Elle laissa sa valise en plant au milieu du quai. Elle se rapprocha du bord et regarda machinalement la mer qui s'agitait, les vagues qui venaient cogner contre le quai ...
    Lidwine n'avait pas vu la mer depuis une éternité, son village était au centre du Canada et la mer n'était pas proche. Il faisait frais et le vent soufflait énormément. La mer se déchaînait sous les pieds de Lidwine; celle-ci souriait. La vue de ses vagues furieuses qui s'agitaient la rendait heureuse.
    La jeune femme avait laissé ses cheveux détachés, les belles boucles volaient au vent, les embruns venaient se poser sur les joues de Lidwine. Elle était vêtu d'une robe grise qui lui arrivait aux genoux, elle avait enfilé des collants noir ainsi que des petite chaussures à talons.
    Soudain, il lui prit une envie de se baigner. Se n'était pas raisonnable, c'était l'hiver et il faisait froid. Elle décida alors de juste enlever ses chaussures; c'est se qu'elle fit. Lidwine s'assit sur le bord du quai. La tête vers le ciel, les yeux fermés, elle respirait l'air de la mer, l'odeur de la mer de Seattle. Elle déboutonna son trench et appuya ses mains sur le quai. Le manteau glissa jusqu'au fine main de Lidwine. C'était une sensation de bonheur pour Lidwine. Elle oubliait tout, tout ses problèmes et ses inquiétudes.
    Les passants devaient la prendre pour une folle, mais cela n’inquiéta pas la jeune infirmière, elle restait là, jusqu’à se qu'elle se lace ... Et si elle se laçait pas ?

    [Je commence petit, désolé =/ et pour les rebonds, j'en mettrait plus après]


Dernière édition par Lidwine Levingston le Dim 23 Jan - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: If only this moment would never end ... [Pv Lexie]   Dim 23 Jan - 10:41

[Waaa ! Tu m'as fait rêver là ! C'est génial *_* ]

Une journée sans travail, que demander de plus quand on est interne en chirurgie et qu'on passe sa vie à l'hôpital ?
Il était environ onze heures du matin, et Lexie Grey dormait paisiblement. Les draps suivaient tous ses mouvements. La brune s'étirait, les yeux fermés et le sourire aux lèvres. Elle ouvrit enfin ses paupières qui étaient lourdes, et resta un instant immobile le temps que ses yeux s'habitue à la lumière du jour qui entrait dans la chambre de Lexie. Celle-ci se réjouit du beau temps qu'elle n'avait pas vus depuis longtemps. Mais quand elle ouvrit ses volets, son sourire se transforma en une mou. En effet, le ciel était d'un gris très éblouissant se qui avait rendu Lexie heureuse pendant un cour instant. Mais plusieurs nuages gris décoraient le ciel. Quelques gouttes de pluie pouvait être aperçu, il crachinait et un vent puissant soufflait sur les arbres, à deux doigts de les décrocher. Lexie soupira. Encore une journée de pluie et surement de froid. Elle n'osa pas ouvrir sa fenêtre. Elle attrapa quelques vêtement dans son armoire et se dirigea vers sa douche.
Elle était encore un peu fatiguée et resta plus de cinq minutes à faire mousser son shampoing sur ses cheveux. L'interne au repos aujourd'hui se sécha puis s'habiller d'un jean droit et d'un simple t-shirt bleu. Elle sécha ses cheveux, et enfila une veste à capuche. On avait proposé à Lexie Grey une journée de repos car ça faisait quatre jours qu'elle ne dormait pas. La tempête qui était sur Seattle créait des accidents se qui obligeait les hôpitaux à rester actif. Le chef Webber avait donc offert à Lexie cette journée pour qu'elle puisse dormir un peu. Mais la brune ne savait pas quoi faire de cette journée. Lexie avait une envie de se promener sur le bord de mer depuis le début de l'année. C'était le seul jour ou elle aurait pus réaliser se souhait. Mais encore une fois, le temps n'était pas très favorable. Cela était égal à Lexie, après tout, ça ne lui ferait pas de mal de marchait un peu dans le froid. Elle se mangea un petit sandwich comme elle n'avait pas beaucoup faim. Elle sortit de son appartement et ferma à clef derrière elle. Lexie descendait les marches tranquillement. Elle s'était chausser de simple converse bleu foncée. Elle poussa enfin la grande porte du bas de son immeuble. Elle n'habitez pas très loin se la mer de Seattle, elle marcha donc dans les petites rues déserte de la ville. Par se temps, les gens ne sortaient pas, surtout qu'à cette heure-si, tout le monde était au travail ... sauf Lexie.
La jeune fille arriva enfin près du port. Elle jeta un rapide coup d'oeil sur tout le long du quai. Personne. Même pas un grand-père en train de se promener, même pas un coureur en train de faire son jogging, même pas une vieille dame en train de promener son chien. Personne, vraiment personne. Lexie était seul au bout de la grande balade qui longeait la mer. Elle regardait à l'horizon; jusqu’à se qu'une silhouette apparaisse. une silhouette de femme, avec des cheveux blond et bouclés qui volaient au vent. Lexie resta sur place sans bougeait et observa cette femme inconnue. Elle avait laisser sa valise posée au milieu de quai et c'était rapprochée au bord du quai. Lexie continuait d'observait. Mais maintenant, cette femme enlevait ses chaussures, et s'asseyait au bord du quai, en inspirant l'air. Lexie, surprise de cette acte dangereux marcha doucement jusqu'à la blonde. Si elle lui parlait elle allait peut être lui faire peur, et elle tomberait dans l'eau, si elle posait sa main sur l'épaule de la jeune femme, ce serait surement la même réaction. Lexie ne savait pas comment si prendre pour prévenir à cette inconnue qu'il était dangereux de rester ici.
Elle décida enfin de lui parlait, mais avant de parler, elle se racla la gorge.

Excusez-moi de vous déranger, mais, vous pourriez tomber si vous restez ici. Le vent est fort et la mer déchaînée ...

Elle regarda plus instinctivement la jeune femme qui restait là, sans bougeait. Lexie attendait une réaction... Et si il n'y avait pas de réaction ?

[Désolé, c'était plus fort que moi de finir pareil que toi Embarassed ; ) ]
Revenir en haut Aller en bas
Lidwine Levingston
Infirmière
avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 22/01/2011

Feuille de personnage
Travail : Infirmière
Points Bonus: 59

MessageSujet: Re: If only this moment would never end ... [Pv Lexie]   Dim 23 Jan - 15:10

[T'inquiète, "c'est kiffant" (; ]

[ Flash Back ]

18 juillet 1993, la petite Lidwine à fêté ses cinq ans il y a trois jours.
La blondinette tendit un malheureux bout de pain dure à la petite chèvre. La jolie petite fille releva la tête pour observer les alentours: les prés n'étaient pas entretenu, la boue empêchait l'herbe de pousser. Lidwine tourna la tête pour observer maintenant la grange. Un tracteur délabré était garé là, du foin pourrit et trempé qui n'avait pas était enlevé depuis la mort de sa mère apparemment, laissait échapper une odeur horrible. La petite Lidwine offrit une dernière caresse à la chèvre mourante qui ne tenait plus sur ses pieds, puis elle se releva et marcha tout le long du grand chemin ou deux lignes avait était creusée par le passage des deux roues du tracteur. La fillette aperçu au bout du chemin, qu'une agitation se faisait près de sa maison. Elle vit au loin la voisine veuve qui prenait sa tête dans ses mains, et un petit groupes de personne habillé en noir tenait une longue boite noir. Lidwine ne savait pas se qu'il se passait. Elle courut le plus vite qu'elle put, elle trébucha plusieurs fois mais elle se relevait toujours le plus vite possible. Une grosse voiture noir était arrêtée au milieu de la coure. Les larmes roulaient sur les joues de Lidwine, la petite fille espérait que se qui était en train de se passer n'était qu'un rêve, elle espérait que la personne dans la longue boite noire ne soit pas celle qu'elle croyait ... Elle aurait voulu crier, mais aucun son ne sortait. La voisine pleurait, elle attrapa Lidwine et la serra dans ses bras. La voiture démarra, elle fit un jolie demi-tour et partit d'une allure lente. Lidwine se défit des bras de la jeune voisine, pour courir derrière la voiture. Elle pleurer en silence, ses jambes étaient lourdes, et la petite fille tomba à genoux par terre. Elle pleurait, comme jamais elle n'avait pleuré. Elle n'avait plus aucune famille; son père était la dernière personne qui lui restait, il ne s'était pas occupé d'elle comme elle l'aurait voulu, mais il l'avait aimé, il était le seul à l'avoir aimé ...



    Lidwine ré ouvrit les yeux et laissa échapper une larme. Pourquoi cette image la hantait toujours ? Elle n'avait presque pas connu son père et c'était un des seuls souvenirs qui lui restait de lui. Il s'était soûlé jusqu'à la mort, il avait abandonné sa petite fille. Lidwine pensait à cette histoire si triste, mais elle se sentait bien. Elle laissa le vent sécher la larme qu'elle avait versé. Elle inspira profondément et regarda à l'horizon. Aucun bateau avait eu le courage de prendre la mer. Elle tourna la tête vers sa droite pour observait le quai: personne n'avait eu le courage de venir se promener. Lidwine remit sa tête en arrière referma ses yeux. Elle se concentrait sur les bruits de la mer déchaînée, elle respirait doucement, elle ne voulait plus revoir cette image, elle voulait oublier son passé. Les embruns salés venaient toujours se poser sur les joues et la jeune infirmière sentit de l'eau qui venait mouillait son collant. Elle sourit et releva les pieds. L'eau était froide. Lidwine avait maintenant les genoux repliés, les mains sur les genoux, et la tête posée sur les mains. La jeune femme regardait toujours à l'horizon quand elle sentit une présence non loin d'elle. Elle ne tourna pas pour autant la tête.

    Excusez-moi de vous déranger, mais, vous pourriez tomber si vous restez ici. Le vent est fort et la mer déchaînée ...

    Tomber ? Lidwine n'y avait pas pensé. Elle était le genre de fille qui faisait tout sans attendre, sans se soucier du danger. Elle tourna la tête vers la voix. Une jeune fille était debout à côté d'elle. Elle devait avoir le même âge que Lidwine, elle était brune au cheveux assez long. Lidwine sourie, et lâcha ses quelques mots en guise de réponse:

    Vous devez être la première personne que je voix sur se quai.
    Lidwine resta un moment plongée dans les yeux de l'inconnue. Elle reposa ensuite sa tête sur ses mains. Personne ne l'avais jamais abordée comme ça pour lui signaler un danger. Elle avait toujours le regard dans à l'horizon, même quand elle invita l'inconnue à s’asseoir avec elle.

    Vous devriez vous asseoir avec moi, ça vous ferez du bien ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: If only this moment would never end ... [Pv Lexie]   Dim 23 Jan - 17:18

[Han ! C'est trop triste ton flash back >< ; ) Je suis "en kiff" sur ton résumé ! ]

Lexie, plantée là regardait la jeune blonde. Elle lui paraissait un peu folle sur les bords. L'interne était un peu gênée, elle arrangea donc ses cheveux et les mis sur son épaule droite. La blonde qui était assise là lui parut encore plus folle quand elle lui sortit cette phrase:

Vous devez être la première personne que je voix sur se quai.

Lexie avait été perturbée de cette réponse. Elle ne sut pas quoi lui répondre. Alors, elle s'était contentée de lâcher un petit rire discret.

Vous devriez vous asseoir avec moi, ça vous ferez du bien ...

Lexie ouvrit ses grand yeux marrons. Elle lui aurait bien demandé de répéter, mais elle se rendit compte qu'elle avait bien entendu les mots de l'inconnue. Stupéfaite et étonnée, Lexie resta sur place sans dire un mot.
Mais après tout, pourquoi pas ? Lexie n'avait plus très envie de marcher dans le froid et dans le vent. Il est vrai que se n'est pas parce qu'elle s’assiérait là qu'elle aurait plus chaud, mais elle avait envie au fond d'elle de connaître mieux cette inconnue qui lui paressait déjonctée. Lexie, après quelques secondes de réflexion, se baissa et s'assit à côté de la jeune femme. Lexie tourna la tête pour regarder la femme. Celle-ci regardait au loin. Lexie aperçu une trace sur la joue de l'inconnue, une trace mouillé, comme si elle avait pleuré. Le regard de Lexie monta un peu pour observer les yeux de cette personne étrange: ils étaient rouge. Aucun doute, Lexie s'avait bien reconnaître les personnes qui venaient de pleurer, et sur se cas, c'était très voyant. Lexie se redressa et regarda à son tour l'horizon. La mer était aussi déserte que la ville. Le bruit de cet océan énervé apaisait Lexie. La jeune inconnu avait raison: ça faisait un bien fou d'être ici. Lexie oublia alors qu'elle passait elle aussi maintenant pour une folle. Elle oublia ses problèmes. Elle avait trouvé une occupation pour sa journée, elle aurait voulu rester ici jusqu'à la nuit.
Elle reprit conscience et voulant en savoir plus sur la femme assise à côté d'elle, Lexie tendit sa main vers l'inconnue au cheveux bouclés.

Lexie

Elle espéra que l'inconnue comprenne que Lexie voulait faire connaissance. Apparemment, elle comprit.
Lexie fût prise d'une envie de s'allonger. Alors, elle plaqua le bas de sa jambe sur le quai du côté de l'eau, et elle bascula le haut de son corps contre le quai. Son jean était trempé d'eau, et elle le sentait bien, mais elle n'en pris pas compte. Elle regardait le ciel et les nuages se déplacer. Le vent soufflait de plus en plus et les cheveux de l'inconnue volaient au vent.

Je suis interne en chirurgie au Seattle Grace Hopital. Je suis célibataire et folle amoureuse d'un gars qui ne connait surement pas mon nom. Ma soeur me déteste, ma mère est morte, mon père est alcoolique, et j'ai 25 ans.

Lexie avait fait un résumé de sa vie en quelques phrases. Elle avait envie de raconter sa vie à cette inconnue. Elle ne demanda pas "et vous " à la blonde, car elle savait qu'elle allait à son tour lui expliquer se qu'elle faisait là, avec sa valise.
Revenir en haut Aller en bas
Lidwine Levingston
Infirmière
avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 22/01/2011

Feuille de personnage
Travail : Infirmière
Points Bonus: 59

MessageSujet: Re: If only this moment would never end ... [Pv Lexie]   Lun 24 Jan - 16:17


    Lidwine voulait un peu de compagnie ça ne lui ferait pas de mal. Elle ne connaissait même pas cette jeune fille qui était venue à sa rencontre, mais elle lui inspirait confiance. Toujours le regard à l'horizon, Lidwine ne s'occupait pas trop de l'inconnue. Celle-ci finit d’ailleurs par venir s'asseoir au côté de Lidwine. La jeune infirmière sourie. Elle sentait la jeune brune à côté d'elle s'apaiser et poser son regard sur Lidwine. Elle ne tourna pas la tête pour autant. Un grand coup de vent vint refroidir les oreilles de Lidwine; ses cheveux volaient encore plus, et la jeune blonde avez la sensation qu'ils allaient se décrocher de son crâne.
    Aucunes des deux femmes ne parlaient, juste le bruit des vagues se faisait entendre. Même pas une mouette se baladait dans le ciel, même pas un chat venait renifler les sacs poubelles dispersés sur le trottoir. L'inconnue rompu se silence profond:

    Lexie

    Lidwine ne comprit pas sur le coup. Mais la main blanche de l'inconnue, tendue vers celle de Lidwine fit comprendre à celle ci le signe. Elle prononça donc à son tour son prénom:

    Lidwine

    Sa main fine attrapa celle de Lexie, et la relâcha quelques secondes après. Lidwine sentit cette fille s'allonger sur le quai. Elle ria intérieurement.

    Je suis interne en chirurgie au Seattle Grace Hopital. Je suis célibataire et folle amoureuse d'un gars qui ne connait surement pas mon nom. Ma soeur me déteste, ma mère est morte, mon père est alcoolique, et j'ai 25 ans.

    Ça, c'était fait. Lidwine ria encore une fois intérieurement. Le sous entendu de ces paroles étaient aussi "et toi"; Lidwine était-elle assez confiante pour dire "Je viens d'être embochée au Seattle Grace en temps qu'infirmière. Je suis célibataire et pas vraiment fidèle en amour. Je suis enfant unique, ma mère est morte à ma naissance et mon père est mort de l'alcool. Et j'ai 23 ans" ? Non; c'était impossible pour Lidwine. Elle décida donc de changer la conversation, elle déclara juste:

    C'est marrant; je commence demain au Seattle Grace Hopital. En temps qu'infirmière.

    Elle réfléchit une seconde, et se mis dans la même position que Lexie. Les deux filles étaient allongées sur le quai. Elle ne se connaissaient pas, et pourtant elles en avaient l'impression. C'était tellement simple, en fait, de rencontrer des gens. Lidwine était plutôt sociable, pourtant, elle n'avait jamais osé dire la vérité sur son histoire. "Je ne préfère pas en parler" disait-elle avec un sourire quand quelqu'un lui demander des informations sur ses parents. Elle n'en avait jamais parlé; mais, bizarrement, elle voulait tout raconter à Lexie. Cette envie était inconnue, jamais elle n'avait pensé à une telle chose ...
    Le portable de Lidwine retentit. La sonnerie stridente provenait de son sac à main. Le jeune fille soupira et partit à la recherche de cette bête électronique dont personne ne pouvait se passer. Sa main fouillait entre boite de mouchoirs, trousse de maquillage, papiers et porte-feuille. Elle trouva enfin son portable de marque et regarda l'écran. Il affichait le nom "psychologue"; Lidwine soupira et appui sur le téléphone rouge. La veuve qui l'avait élevée, avait remarqué que sa petite protégée n'allait pas très bien en se moment, elle avait donc fait appel à un psy. Mais Lidwine ne voulait pas y aller, et se cher monsieur l'appelé presque tout les jours.
    Un coup de tonnerre résonna, et une pluie battante commença à tomber. Lidwine ria et se relevan elle regarda Lexie et lui sourit.

    Je vous paye un café ?

    Lidwine n'attendit pas la réponse car elle savait que ça allait être oui. Elle tendit sa main à la jeune brune pour l'aider à se relever. Elle attrapa sa valise et la fit rouler sur le béton.
    Les deux jeunes filles avait marchait cinq petites minutes pour trouver un café. Lidwine poussa la porte de se café et entra en frissonnant. Elle s'assit à une table, et invita Lexie à s'asseoir à côté d'elle. Elles commandairent deux cafés bien chaud. Lidwine pour entamer la conversation demanda:

    Alors, c'est quoi cette histoire avec se gars d'on vous êtes folle amoureuse ?

    Le serveur arriva et posa les deux tasses délicatement. Lidwine entoura la sienne avec ses deux mains pour les réchauffer. Elle but ensuite une gorgé de se liquide noir, et elle écouta le récit de Lexie...

    [J'ai entamé directement le café, sinon ça aurait fait de tout petit rp (; ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: If only this moment would never end ... [Pv Lexie]   Dim 30 Jan - 10:35

Lexie attendait la réponse de Lidwine. Celle-ci n'avait pas l'air d'avoir envie de raconter à son tour sa vie en deux phrase. Lexie avait peut être fait une gaffe ? Elle ne l’espérait pas. Elle fut rassurait quand la blonde assise à ses côtés dit:

C'est marrant; je commence demain au Seattle Grace Hopital. En temps qu'infirmière.

Cette réponse intrigua Lexie. Elle ne lui avait rien dit à propos d'elle, de ses histoires de coeur ou à propos de sa famille. Lexie pensa qu'elle ne voulait sans-doute pas en parler, elle n'insista pas.

A oui ? C'est drôle, en effet. On se croisera surement !

Lexie sentit Lidwine s'allonger à son tour, se qui la fit sourire. On aurait dit deux folles.
Lexie commençait à fermer les yeux et à rêvasser. Les embruns se collaient sur les cheveux de Lexie, elle aurait sans doute du mal à démêler ses cheveux le soir, mais ce n'était pas le plus important pour le moment. Elle pensait maintenant à ses chers collègues chirurgiens enfermés dans l'hôpital en train de faire des sutures, ou en train de réanimer un patient ...
Une sonnerie aiguë retentit, Lexie sursauta et se redressa. Lidwine avait fait de même, et elle chercher maintenant l'objet qui provoquer ce bruit. La jeune femme cherchait, fouillant dans son sac comme si elle jouait au jeu Motus. Lexie sourit discrètement, car elle aussi avait un sac mal rangé, et toute les semaines elle se disait qu'elle devrait faire du tri, mais elle ne le faisait jamais ... Lidwine trouva enfin son portable. Lexie observait attentivement la scène et les expressions du visages de Lidwine. Celle-ci soupira et fit une moue, elle appuya sur le téléphone rouge et rangea son portable. Lexie était intriguée de se qui venait de se passer; elle aurait bien voulu voir qui venait de faire sonner se portable. L'infirmière qu'elle venait de rencontrer devait avoir des choses à cacher ... Lexie resta tout de même souriante et fit comme si elle ne se doutait de rien.
Un coup de tonnerre fit sursauter encore Lexie. Elle entendit le rire de Lidwine, et ria discrètement à son tour. L'infirmière se releva et tendit sa main à Lexie.

Je vous paye un café ?

Lexie sourit et répondit d'un hochement de tête. Elle attrapa la main de Lidwine et se releva avec son aide.
Les deux jeunes filles marchaient sous la pluie la tête baisée. Elles arrivaient enfin à un petit café, Lidwine avait regardait Lexie, comme pour lui demander si elle entraient ou pas. Lexie hocha la tête, et rentra dans le café après Lidwine. Il faisait bien chaud et le serveur leur dit bonjour très gentiment. Lidwine invita Lexie à s’asseoir, elle ne refusa pas et pris place à côté de Lidwine. L'infirmière se chargea de commander deux cafés. Lexie pendant se temps arrangeait ses cheveux du mieux qu'elle pouvait. Le serveur posa les deux tasses blanches sur la table. La fumée des cafés chaud volait dans l'aire. Lexie s'empressa de boire une gorgée de la boisson. Lidwine rompu le silence:

Alors, c'est quoi cette histoire avec se gars d'on vous êtes folle amoureuse ?

Lexie fit un regard gêné. Elle était folle d'un chirurgien qui n'était pas du genre a être fidèle, le genre de gars qui n'a que des histoires d'un soir avec des femmes. Et Lexie avait été une de ces femmes une nuit. Et depuis se jour, elle pensait que Marc Sloan était amoureux d'elle, mais elle s'était vite résonné.

En fait, ... Je suis folle amoureuse d'un médecin qui et du genre "coureur de jupons" ... Tu...euh, vous voyez ?

Lexie avait cette manie de toujours tutoyer les gens.

On se tutoie ? Après tout on se connaît un peu, et on va travailler ensemble ! ...

Elle laissa apparaître un jolie sourire sur ses lèvres.

Et, si se n'est pas trop indiscret, tu étais où avant de venir à Seattle ?

Le visage crispé, Lexie espéra ne pas avoir demander quelque chose de trop gênant ...


[Tu as bien fait ! Dit moi si il n'y a pas assez de rebonds : ) ]
Revenir en haut Aller en bas
Lidwine Levingston
Infirmière
avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 22/01/2011

Feuille de personnage
Travail : Infirmière
Points Bonus: 59

MessageSujet: Re: If only this moment would never end ... [Pv Lexie]   Dim 30 Jan - 12:53



    Lidwine commençait à se réchauffer. Elle ôta son manteau et le posa sur le dossier de sa chaise. Le café dans lequel les deux jeunes filles s'étaient installée était très conviviale et on s'y sentait bien. Il n'y avait pourtant pas grand monde, juste un vieux monsieur lisait son journal on buvant une tasse de thé. Lidwine avait toujours les mains autours de sa tasse, elle portait de temps en temps la tasse à sa bouche pour boire la boisson chaude.
    La question que Lidwine venait de poser avait déstabilisé Lexie, son visage se décomposait et une tête triste accompagna la réponse de cette interne:

    En fait, ... Je suis folle amoureuse d'un médecin qui et du genre "coureur de jupons" ... Tu...euh, vous voyais ?

    Oui, elle voyait. Elle voyait très bien se que Lexie disait, car Lidwine était un peu se genre de fille. L'histoire d'un soir, ou d'une semaine. Elle n'avait jamais eu de relation amoureuse sérieuse. Mais en voyant Lexie triste que cet homme ne lui adresse plus la parole et ne se souvienne même plus de son prénom, Lidwine se rendit compte de la tristesse qu'elle avait du causer au près des hommes qu'elle avait cotoyé. Peu être beaucoup moins de tristesse, car les hommes sont moins sensible à ses choses là, quoi-que ...
    Lexie venait de résonner Lidwine, qui voulu changer de personnalité de suite. Elle resta muette et hocha la tête. Les deux filles se regardaient sans rien dire à présent.
    Lidwine ne s'était même pas aperçu que la jeune interne venait de la tutoyer avant de se corriger.

    On se tutoie ? Après tout on se connaît un peu, et on va travailler ensemble ! ...

    Lidwine qui était encore en réflexion par rapport à se que Lexie avait dit précédemment ne répondit pas tout de suite. Elle reprit conscience et releva légèrement la tête en souriant.

    Oui, bien sûr

    Lidwine but une autre gorgée de son café, puis en reposant la tasse, plongea son regard dans le contenue de celle-ci. L'odeur était forte mais Lidwine aimait ça. Le liquide se baladait dans la tasse en faisant des formes qui disparaissait aussitôt. La jeune blonde attrapa sa cuillère et remua le café alors qu'il n'y avait même pas de sucre.

    Et, si se n'est pas trop indiscret, tu étais où avant de venir à Seattle ?

    Lidwine arrêta de tournait sa cuillère. Ses yeux s'ouvrirent en grand, et son coeur se mit à battre la chamade. Que devait t'elle faire ? Les images de la mort de son père lui revenait et toute les choses qu'il l'avait traumatisée défiler dans sa tête.
    Elle releva la tête vers Lexie, en se forçant à sourire. Elle se racla la gorge. Elle mourrait d'envie de lui raconter son histoire. Elle voulait en parler, elle savait que ça lui ferait du bien, mais à chaque fois qu'on lui poser se genre de question, elle changeait de sujet. Finalement, aller voir un psychologue ne lui ferait peut être pas de mal ... Elle sentait que Lexie était gentille, et qu'elle pouvait lui faire confiance. Mais elle ne la connaissait pas, mais Lexie était médecin, elle saurait gardait le secret ...
    Lexie avait le regard poser sur Lidwine. Elle lui avait juste demandé où elle travailler avant d'arriver à Seattle, mais Lidwine lui déballa à son tour sa vie:

    J'ai 23 ans, ma mère est morte à ma naissance et mon père et mort 5 après à cause de l'alcool. Une voisine m'a recueillit et m'a élevée. J'ai commençait des études de chirurgie, mais j'ai raté ma première année, alors je me suis dirigée vers le métier d'infirmière. J'ai travaillé dans un hôpital à côté de mon village, et j'ai accepté le poste que le chef Webber m'a proposé.
    Je suis à moitié dépressive, je suis insomniaque car les images de mon enfance me hante chaque jours; et, le coup de téléphone de tout à l'heure, c'était le psy, que je ne veut pas aller voir.


    Lidwine souffla longuement. Ça lui avait fait un bien fou de raconter ça à quelqu’un, qu'elle ne connaissait pas, dut moins, très peu.
    Elle regarda Lexie et fit un sourire crispé. Elle attrapa l'anse de sa tasse et but le reste de café d'une traite. Elle reposa la tasse blanche et regarda Lexie:

    Merci

    Merci de quoi ? D'avoir écouté le résumé de la triste vie de Lidwine ? Surement, oui.

    Bon, je vais y aller, le temps c'est calmé et il faut que je trouve un hôtel qui pourra m'héberger jusqu'à se que je trouve un appart' . A bientôt, j'espère.

    Elle sourit à nouveau à sa nouvelle amie et remit son manteau en se levant.



    [T'inquiète, c'est parfait ! =D ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: If only this moment would never end ... [Pv Lexie]   Lun 31 Jan - 18:23



La question de Lexie restait dans l'aire. Aucune réponse. Là, c'était sr, Lexie venait de faire une gaffe. Elle aurait bien rajouté une chose du genre " Mais ne t’inquiète pas, si ne veut pas en parler, je ne t'oblige pas" , mais l'interne se dit qu'il valait mieux qu'elle se taise au lieu qu'elle s'enfonce.
Lexie regarda Lidwine tourner sa cuillère dans son café. Lidwine releva enfin sa tête. Elle était souriante, mais ce n'était pas un sourire naturel, il était crispé, très crispé. L'infirmière se racla la gorge tout en continuant à regarder Lexie. Celle-ci était gênée. Elle aurait voulu se cacher sous la table ou s'en aller, ou même n'avoir jamais posé cette question. Elle avait pourtant hésité avant de la poser.
Le regard de Lexie se détacha de celui de Lidwine, et parcouru la grande pièce où les deux femmes c'étaient installée.

J'ai 23 ans, ma mère est morte à ma naissance et mon père et mort 5 après à cause de l'alcool. Une voisine m'a recueillit et m'a élevée. J'ai commençait des études de chirurgie, mais j'ai raté ma première année, alors je me suis dirigée vers le métier d'infirmière. J'ai travaillé dans un hôpital à côté de mon village, et j'ai accepté le poste que le chef Webber m'a proposé.
Je suis à moitié dépressive, je suis insomniaque car les images de mon enfance me hante chaque jours; et, le coup de téléphone de tout à l'heure, c'était le psy, que je ne veut pas aller voir.


Lexie fut étonnée de cette réponse direct et aussi longue. Elle se retourna vers Lidwine et la regarda d'un air désespéré.
la vie de la jeune fille ne devait pas être bien gaie. Perdre sa mère à sa naissance devait être terrible, rien que d'y penser, Lexie frissonna. Lidwine avait décrit son père comme alcoolique, * Ça fait un point commun avec mon père ... * pensa t-elle.
Lidwine n'avait plus de parents; juste une voisine.
Cette annonce rendu Lexie triste. Quand on regardait Lidwine, on ne pouvait pas croire toute cette histoire. On ne pouvait pas croire surtout, une fille dépressive.
Lexie reprit ses esprits fit un tout petit sourire à Lidwine d'un air gêner; elle ne pouvait rien dire. Lidwine lui avait rendu son sourire et avait bu le reste de son café. Lexie, fit de même. Le café était encore chaud et cela fit du bien à Lexie.

Merci

Lexie reposa sa tasse sur la table. Merci de quoi ? L'interne se souvent alors que Lidwine était harcelée par un psychologue, finalement, Lidwine en avait peut être besoin, de voir un psychologue. La preuve, elle avait remercié Lexie d'avoir écouté se triste histoire. Mais Lexie ne pouvait pas lui dire d'aller voir ce psy. C'était trop tôt.
Alors, bêtement Lexie ne répondit rien et fit un nouveau sourire.
Elle regarda Lidwine se lever; elle ne voulait pas que la jeune fille s'en aille.

Bon, je vais y aller, le temps c'est calmé et il faut que je trouve un hôtel qui pourra m'héberger jusqu'à se que je trouve un appart' . A bientôt, j'espère.

Lexie se leva précipitamment et se posta devant Lidwine, l'empêchant d'avancer.

Non ! Enfin ... moi je peux t'héberger, si tu veux, bien sûr. Et j'insiste. Pas de "je ne voudrais pas te déranger" ! Je suis toute seule chez moi, et un peu de compagnie serait du mieux. C'est comme tu veux

Lexie sourit à nouveau. Cette proposition lui était venue à l'idée comme ça. Mais ce n'était pas une mauvaise idée, après tout ...
Revenir en haut Aller en bas
Lidwine Levingston
Infirmière
avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 22/01/2011

Feuille de personnage
Travail : Infirmière
Points Bonus: 59

MessageSujet: Re: If only this moment would never end ... [Pv Lexie]   Dim 6 Fév - 16:10

    Lidwine posa sa main sur la poignée de la valise. Elle releva la tête et sourit une dernière fois à Lexie. Lidwine avait à peine fait un pas vers la sortie que Lexie se posta devant elle. L'infirmière étonnée de cette réaction se demanda si Lexie était en fait une meurtrière qui c'était servie d'elle, et qui voulait maintenant la prendre en otage pour la tuer ensuite. Lidwine avait une imagination débordante et elle oublia vite cette idée.

    Non ! Enfin ... moi je peux t'héberger, si tu veux, bien sûr. Et j'insiste. Pas de "je ne voudrais pas te déranger" ! Je suis toute seule chez moi, et un peu de compagnie serait du mieux. C'est comme tu veux ...

    Lidwine était encore plus surprise par ce que la brune venait de dire.
    Mais un bref instant de réflexion lui fut croire que cette idée n'était pas si mauvaise. C'est vrai, elle ne se connaissait à peine. Mais cette matinée qu'elle venait de passer les avaient fait se découvrir un peu. Et puis, Lidwine avait raconter son histoire à Lexie. C'était quand même un signe ...
    Lidwine, un peu gênée et perturbée ne sut quoi répondre. Elle avait beaucoup envie de venir habiter chez Lexie, mais elle avait un peu peur de faire la fille qui s'invite. Ça ne se faisait pas trop de dire oui directement.

    Et bien, ... euh, c'est que je ne voudrais pas te déranger ...

    Lexie insistait.

    Bon, ben puisque tu insistes, d'accord !

    Lidwine sourit à la jeune fille.
    Après tout, c'était juste le temps que Lidwine trouve un appartement. Et elle se dépêcherait dés le lendemain de chercher un petit studio.
    Lidwine laissa Lexie prendre ces affaires. Pendant se temps, elle alla payer les deux cafés.
    Les deux jeunes filles dirent en coeur " au revoir " au serveur. Elles sortirent du café.
    La pluie s'était arrêtée. Les trottoirs étaient mouillés et les caniveaux débordait d'eau de pluie. Les rues étaient encore désertes. Lidwine suivait Lexie, sans dire un mot. Elle aurait bien demander encore une fois si ça ne dérangeait pas Lexie d'hébergé la pauvre dépressive.
    Lidwine sortit son portable de son sac pour regarder l'heure: il était déjà 13h00.

    [Un peu court, je te l'avoue mais il n'y a plus beaucoup de rebonds donc ... (;
    Autrement, tu conclus ? Et on fait comme on a dit ? (: ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: If only this moment would never end ... [Pv Lexie]   Lun 7 Fév - 12:15

[Je conclus, et on fait comme on a dit ; ) T'inquiète, le mien est pas fameux non plus >< ]

Lexie, le regard plongé dans celui de Lidwine, attendait une réaction. Visiblement, c'était une réaction d'étonnement. C'est vrai, elle ne se connaissait pas, et c'était une proposition assez folle que Lexie venait de faire là. Mais elle avait besoin d'une présence, de quelqu'un qui pouvait vivre avec elle.

    " -Et bien, ... euh, c'est que je ne voudrais pas te déranger ...
    -Mais non, ne t’inquiète pas, tu ne dérange pas du tout !
    -Bon, ben puisque tu insistes, d'accord ! "


Un grand sourire se dessina sur le visage de Lexie. Elle était soulagée que Lidwine est accepté. Elle pourrait faire plus connaissance, et peu être même après, faire de la colocation !
Lexie dégagea le passage en se poussant de la petite allée. Elle attrapa son manteau qui était sur le dossier de sa chaise, et l'enfila rapidement. Lidwine se dirigea vers le bar pour payer l'addition. L'interne en profita pour mettre son écharpe.
Elles sortirent du café, le trottoir, encore humide était désert.
Les deux jeunes filles marchaient dans les rues, jusqu'à l’appartement de Lexie. Elles repassèrent par la plage où la mer ne s'était pas beaucoup calmée.

**

Lexie tapa délicatement le code de l'entrée de son immeuble. Elle se tourna et dit à Lidwine:

" - 5694 "

Elle sourit; elle savait bien que Lidwine comprendrait, car depuis le début de leur rencontre, elles ne se parlaient qu'avec des sous-entendu.
Lexie grimpa les marches, suivit de Lidwine. Elles arrivèrent au troisième étage. Lexie enfonça la clef dans la serrure et la tourna une fois avant de la retirer. Elle ouvirt la porte en grand, et tendit son bras vers l'intérieur de l’appartement, pour accueillir Lidwine.

" - Bienvenue chez moi !! "


[Topic clos ]
Revenir en haut Aller en bas
Derek Sheperd
Admin
avatar

Messages : 669
Date d'inscription : 16/01/2011

Feuille de personnage
Travail : Titulaire
Points Bonus: 40

MessageSujet: Re: If only this moment would never end ... [Pv Lexie]   Lun 15 Aoû - 13:25

J'archive.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://greysanatomyrpg.great-forum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: If only this moment would never end ... [Pv Lexie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
If only this moment would never end ... [Pv Lexie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort
» Mash sur direct 8 en ce moment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grey's Anatomy RPG :: Corbeille :: Anciens sujets-
Sauter vers: